Isolation sol et plancher

Isolation sol et plancher

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Dans une maison, le revêtement des sols, tel que le parquet ou la moquette est déjà un élément isolant. Il est cependant envisageable de détenir une meilleure isolation en optant pour diverses solutions qui varient suivant la situation de votre sol. Ainsi les solutions diffèrent si votre sol se trouve au-dessus d’un local non chauffé ou d’une cave, d’un vide sanitaire ouvert, d’un vide sanitaire inaccessible ou encore d’un terre-plein.

Isolation des sols au moment de l’édification : création d’un vide sanitaire aéré sous les sols

Le vide sanitaire est un espace d’une hauteur comprise en 20 et 50 centimètres et se trouve entre la terre et votre plancher. Celui-ci permet d’isoler de la terre et de se prémunir de potentiels débordements d’eau. Cet espace doit être aéré, sans quoi, l’humidité pourrait se manifester. En pratique, disposez un isolant au-dessous de votre sol, au contact avec l’air de cet espace ainsi créé. Le mieux serait d’incorporer un plancher chauffant et au pire une dalle flottante.

[button color=”green” size=”medium” link=”https://www.isolationphonique.fr/devis-gratuits/” ]Devis Isolation Phonique gratuit[/button]

Isolation des sols dans le cas où il est impossible de créer un vide sanitaire sur le terre-plein

Si vous êtes dans l’impossibilité de créer un vide sanitaire pour des problèmes techniques ou budgétaires, votre sol se situera alors sur un terre-plein. Dans ce cas, pour une dalle flottante : deux dalles de béton enserrent l’isolant tel un sandwich. Ainsi la dalle du plancher s’appuie sur l’isolant : il s’agit de la dalle flottante.
Pour ce qui est du hourdis polystyrène, celui-ci est l’isolant disposé sur le sol entre des poutrelles en béton. Puis on fait couler la dalle en béton sur les poutres et le hourdis.
Avec la dalle sur terre plein, l’isolant est directement placé sur le sol puis on fait couler une dalle en béton sur l’isolant. Il est à noter que celle-ci est déconseillée pour des sols humides.
Pour l’isolation périphérique des soubassements, la dalle ne jouit pas d’une isolation du sol mais plutôt d’une isolation extérieure des murs de fondations qui va dans la terre et aboutit aux soubassements. Le pont thermique est traité à un niveau spécifique et jouit de la grande inertie du sol.
Pour une isolation au-dessus d’un local non chauffé, fixez une à deux couches de panneaux isolants rigides sur le plafond de la pièce, au-dessus de l’espace dédié au vide sanitaire. Vous avez le choix en plusieurs matériaux. Pensez à bien aérer afin d’éviter au mieux l’humidité.

Isoler les sols existants : sol situé au-dessus d’un vide sanitaire accessible ou d’une pièce non chauffée

Pour l’isolation des sols existants situés au-dessus d’une pièce non chauffée ou d’un vide sanitaire ouvert, fixer sur le plafond de la pièce ou au-dessus du vide sanitaire une ou deux couches de panneaux isolants rigides. Ici encore, vous avez l’embarras du choix en termes de matériaux. Et n’oubliez pas, l’humidité est à éviter au maximum. Et surtout aérez bien le tout.


Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici