Home / Les différentes isolations / Panneau acoustique, cloison, etc… astuces pour une meilleure isolation phonique

Panneau acoustique, cloison, etc… astuces pour une meilleure isolation phonique

Afin d’être optimale et pour de bonnes performances acoustiques, il faut savoir que l’isolation phonique doit se faire dès la conception du bâtiment, ou de la maison. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez faire appel à un acousticien pour vous proposer des solutions de traitement acoustique et pour vous protéger du bruit aérien.

Le panneau acoustique : pour une meilleure correction acoustique

Un panneau acoustique va servir à piéger les bruits. Généralement, pour offrir de tels pouvoirs absorbants, il est fait avec des matériaux poreux comme de la laine minérale dense afin de garantir une meilleure absorption acoustique. Il est aussi doté d’un voile qui va donner un aspect esthétique au panneau. Procédés fonctionnels et décoratifs, ces panneaux sont prisés par les architectes pour l’aménagement des espaces. Ils peuvent être muraux pour égayer vos intérieurs ou ils peuvent se poser aux plafonds. Le panneau décoratif peut être en vinyle ou en textile, de couleurs variées, sous formes de luminaires, de tableaux ou même de colonnes. Il peut être entièrement personnalisé selon vos goûts.

Les cloisons isolantes : pour une isolation acoustique de haute performance

La cloison est une isolation qui permet d’habiller le bâti présent sur une couche supplémentaire pour apporter plus de confort acoustique. Si les nuisances sonores proviennent du dessus, il convient d’isoler le plafond. Vous pouvez miser sur un faux plafond avec un maintien métallique dans lequel vous allez intercaler un isolant phonique. Il en est de même dans les murs, qui peuvent être habillés de matériaux absorbants comme la mousse isolante en laine de coton, sur laquelle vous allez déposer des cloisons pour une meilleure performance acoustique et comme solution d’isolation phonique.

Peut-on isoler les fenêtres et la porte d’entrée ?

Pour améliorer l’acoustique de votre logement, tout professionnel vous conseillera une porte blindée. C’est une des solutions acoustiques les plus performantes, associée à des fenêtres à double vitrage à isolation renforcée. La réduction du bruit sera au top. Bien que cette solution d’insonorisation soit assez coûteuse, elle donne droit à un crédit d’impôts. En plus, vous n’aurez pas à remplacer vos fenêtres pour une meilleure ambiance sonore. Il ne vous suffira que d’y fixer des joints en silicone ou en caoutchouc. Un rideau acoustique calfeutré à votre porte peut
même servir à limiter la réverbération des sons.

Quand la décoration s’immisce dans l’affaiblissement acoustique

Aucun système, aussi performant qu’il soit, peut transformer vos locaux professionnels ou votre maison en un studio d’enregistrement professionnel. Mais il existe une large gamme de solutions pour atténuer au maximum les bruits : entre les rideaux, les moquettes, les tapis ou encore les meubles imposants, il existe de multiples éléments décoratifs pour diminuer l’effet de résonance et pour neutraliser les vibrations résultantes des ondes sonores.

Et comme l’imagination est sans limite aujourd’hui, la dernière innovation est la peinture anti-bruit. Elle a deux objectifs : embellir votre intérieur et surtout améliorer les performances acoustiques. La peinture contient de petites bulles d’air qui ont des propriétés acoustiques semblables à la neige des montagnes. Vous pouvez gagner de 3 à 15 décibels, ce qui est non négligeable. Vous pouvez aussi opter pour un kit d’isolation acoustique sur votre système de ventilation. Il permet à l’air d’entrer mais va empêcher les bruits externes de pénétrer dans votre logement.

Scroll To Top
pop up