Home / Comprendre l'isolation phonique / Comprendra la NRA : la nouvelle réglementation acoustique

Comprendra la NRA : la nouvelle réglementation acoustique

Tout bâtiment dont le permis de construire date à partir du 1er janvier 1996 est en principe soumis à la NRA, ou nouvelle réglementation acoustique, qui décrit les normes de construction en matière d’isolation acoustique. Cet article vous aidera à y voir plus clair.

Qu’est-ce que la NRA ?

Elle concerne l’isolation acoustique minimale de tout bâtiment résidentiel par rapport aux tiers. En clair, il s’agit d’une restriction qui dicte le niveau maximal des bruits provenant de chez vous, exprimé en décibels, et que vos voisins peuvent entendre, mais également des bruits qui proviendraient de l’extérieur et qui risqueraient de gêner les occupants, comme les bruits d’avions ou de voitures. Ces restrictions ne dépendent pas des matériaux isolants en eux-mêmes, mais plutôt du bâtiment une fois terminé, pour la simple raison que les mesures sont effectuées en situation réelle (in situ), et non en laboratoire, où ces matériaux sont le plus souvent testés. Les exigences diffèrent selon qu’il s’agisse d’une maison individuelle indépendante, d’une maison individuelle jumelée, ou d’un logement collectif. Les bruits concernés comprennent le plus souvent les bruits aériens extérieurs, et les bruits diffusés entre les logements, provenant des locataires eux-mêmes.

Quelles sont les restrictions appliquées à votre bâtiment ?

Il s’agit ici de connaitre les règlementations en vigueur pour votre bâtiment individuel afin d’être conforme aux normes. En fonction de l’exposition à la nuisance sonore extérieure, provenant essentiellement des moyens de transport terrestres (voitures, métro, passants, etc.), les bâtiments peuvent être catégorisés par ordre décroissant BR1 à BR5, c’est-à-dire que les bâtiments classés BR1 sont les plus exposés.

L’ampleur de l’isolation phonique se fait donc en fonction de ce classement. Les bâtiments BR1 sont ainsi soumis à des bruits extérieurs excédants les 81 dB, et doivent bénéficier d’une isolation minimum de 45 dB. Analogiquement, toujours en fonction de ce bruit extérieur, les bâtiments sont catégorisés en BR2 entre 76 et 81 dB, en BR3 entre 70 et 76 dB, en BR4 entre 65 et 70 dB, et enfin en BR5 entre 60 et 65 dB. Respectivement, les isolations acoustiques minimums des façades pour ces différentes catégories sont de 42 dB, 38 dB, 35 dB, et 30 dB.

Ce classement est effectué par le Préfet de l’administration territoriale concernée, qu’il s’agisse d’une Département ou d’une Région. Les constructeurs auront alors pour obligation de se référer à ce classement pour prendre les mesures nécessaires quant à l’isolation phonique de leurs bâtiments.

Scroll To Top