Home / Comprendre l'isolation phonique / Comprendre l’isolation phonique

Comprendre l’isolation phonique

L’isolation phonique ou isolation acoustique sert à arrêter le bruit, plus précisément la propagation du bruit, qui s’effectue par l’intermédiaire de vibrations. Ces vibrations peuvent se diffuser dans l’air ou à travers des parois solides. Le bruit pouvant venir des deux côtés du mur, il est possible  d’isoler soit l’intérieur, soit l’extérieur de la paroi.

Devis Isolation Phonique Gratuit

Isolants phoniques

Suivant la loi de masse, les matériaux dotés d’une grande densité sont les plus performants en matière d’isolation acoustique. Cependant, dans le cas d’un matériau non rigide comme la tôle, il faut considérer l’effet de peau et la résonance. Les matériaux plus poreux comme la laine de verre ou encore la laine de roche sont souvent catégorisés par erreur parmi les isolants phoniques. Or, ceux-ci n’arrêtent pas véritablement les bruits à proprement parler, mais les ralentissent par effet d’absorption. D’ailleurs, le terme approprié est absorbants phoniques. Ils ont toutefois comme avantage d’être assez performants tout en étant légers.

Si l’isolation par l’extérieur permet des économies conséquentes, et sont aussi thermiquement performants dans le cas des immeubles, une isolation acoustique par l’intérieur est par contre nécessaire pour supprimer les nuisances sonores du voisinage.

Pour choisir un isolant, l’acousticien devra tenir compte de plusieurs facteurs dont la conduction et la réverbération du son, les jointures entre les parois et les gaines dans la construction.

Les données chiffrées à prendre en compte à vérifier

Il existe plusieurs types de bruits, chacun ayant des caractéristiques plus ou moins différentes. La réduction sonore contre les bruits aériens, comme ceux d’une autoroute voisine, est mesuré par l’indice Rw, exprimé en décibels dB. Ensuite la protection contre les bruits de chocs ou bruits d’impacts est indiquée par les coefficients Lw (plus il est important plus il est meilleur) ou Ln (l’inverse). Enfin, l’absorption acoustique, qui désigne l’annulation de la réverbération, est mesurée par en alpha sabine. Pouvant prendre des valeurs comprises entre 0 et 1, elle est meilleure au voisinage de 1.

Les réglementations françaises en matière d’isolation phonique

En France, tous les bâtiments neufs ou postérieurs à 1996 sont soumis à des normes acoustiques exprimées en décibels. Les constructeurs ont une obligation de diminuer de 30 dB les bruits externes et jusqu’à 45 dB dans les lieux très exposés aux nuisances sonores, comme les aéroports ou les autoroutes. Ainsi, depuis 2011, tous les maîtres d’ouvrage devront garantir la prise en compte de ces normes dans l’élaboration de l’habitation. Une attestation est alors délivrée à la fin des travaux après des tests. Cependant, si l’isolement contre les bruits externes est exigé, l’isolation phonique contre les bruits internes entre les pièces de la maison est facultative pour les maisons individuelles, mais les cas peuvent varier selon qu’il s’agisse de maisons mitoyennes (collectives) ou de maisons individuelles.

Scroll To Top