Home / Comprendre l'isolation phonique / Comment identifier la nature d’une nuisance sonore

Comment identifier la nature d’une nuisance sonore

Les bruits incongrus peuvent vous rendre la vie difficile. Mais avant de pouvoir prendre des solutions adéquates, il est important de savoir identifier la nature d’un bruit, ce qui peut s’avérer ardu, même pour une ouïe fine. Ces quelques conseils vous aideront à déceler le secret qui se cache derrière les bruits inopportuns qui gâchent le confort dans votre maison.

Quelques notions fondamentales

Un bruit est une vibration qui se propage dans l’air avant d’atteindre l’oreille. Le niveau d’intensité d’une vibration sonore est exprimé en dB, pour « décibels ». L’échelle de valeur d’un son s’étale généralement entre 10 et 130 dB. La plupart des bruits inférieurs à 40 dB n’engendre pas ou peu de gênes. Des inconforts croissants se font sentir entre 40 et 100 dB, et il devient dangereux de s’exposer à des bruits dépassant les 100 à 130 dB.

Pour atténuer une nuisance sonore, il suffit de placer une paroi qui réduit ou annule la transmission de la vibration, et l’intensité du son en sera réduite. Plus le bruit gênant est fort, plus cette réduction sonore devra être élevée, et plus la paroi sera acoustiquement isolante.

Devis Isolation Phonique Gratuit

Les différents types de bruits

Selon l’origine du bruit, on distingue les bruits aériens extérieurs, les bruits aériens intérieurs, les bruits d’impact, et les bruits d’équipement. Bien qu’elles suivent toutes le même principe énoncé plus haut, chacune de ces différentes catégories de bruits se propage d’une manière plus ou moins différente, et nécessite ainsi une solution bien adaptée.

Les bruits aériens extérieurs proviennent comme leur nom l’indique des éléments situés à l’extérieur de votre maison, comme le trafic routier ou les avions, et atteignent votre oreille en traversant une paroi mal isolée, comme un mur, un toit, ou une fenêtre.

Les bruits aériens intérieurs sont dus par exemple à la télévision, à la tuyauterie, ou à vos enfants, et se propagent de leur lieu d’origine vers toute la maison de la même manière que les bruits extérieurs.

Les bruits d’impact surviennent à la suite d’un choc qui provoque une vibration, et se propage alors à travers différents matériaux, puis dans l’air, et atteignent enfin votre oreille. Dans cette catégorie se trouvent par exemple les coups de marteau sur les murs, ou tout objet qui tomberait sur votre toiture, surtout si celle-ci est en tôle.

Enfin, les bruits d’équipements englobent toutes les formes de bruits, car elles peuvent se propager de différentes manières. Un groupe électrogène peut par exemple générer à la fois un bruit aérien (son se propageant dans l’air) et un bruit d’impact (vibration d’une paroi).

Les solutions

Le recours aux services d’un professionnel est ici très recommandé. Les solutions consistent généralement soit en une isolation acoustique, soit en une correction acoustique. La première consiste à arrêter les bruits avant que ceux-ci n’atteignent une pièce donnée, tandis que la seconde permet d’améliorer la diffusion du son à l’intérieur-même de la pièce.

Scroll To Top