Home / Les différentes isolations / L’isolation acoustique des fenêtres

L’isolation acoustique des fenêtres

Le bruit est un élément assez perturbateur. Il est même considéré comme un problème de santé publique. Si en général, les autres éléments de la maison laissent passer plus de bruit que les fenêtres, dans le cas d’un mur de façade porteur, les fenêtres sont le talon d’Achille de l‘isolation phonique. En effet, dans ces cas précis, les murs sont assez épais et donc plus performants par effet de masse contre les bruits. Cependant, si la réglementation impose une diminution du bruit de l’ordre de 30 dB pour une maison moyenne, cela n’est pas toujours suffisant dans de nombreux cas. Bien isoler sa fenêtre s’impose alors.

Devis Isolation Phonique Gratuit

Généralités sur la fenêtre

Bien que ce soit le plus souvent le vitrage qui importe dans l’isolation phonique d’une maison, il ne faut pas oublier qu’une fenêtre se compose de bien d’autres éléments. Ainsi, en plus du vitrage, il y a le châssis et le système de fermeture. Ce dernier exige une étanchéité (en prévision des temps de pluies). Ces 3 éléments sont aussi importants les uns que les autres pour garantir une bonne isolation phonique. En effet, si les vitres sont les plus visibles, l’étanchéité et le système de fermeture ne sont pas à négliger.

Bien regarder

C’est l’épaisseur des vitres que les vendeurs mettent constamment en avant. Or, si ce paramètre est important, il ne décrit pas véritablement les réelles performances de la fenêtre. Pour savoir exactement ce à quoi s’attendre quand on achète un produit, il est préférable de se réfferer à l’affaiblissement standardisé Rw, et la classe normalisée de la fenêtre (de AC1 à AC4 pour une diminution du bruit de 26 à 40 dB respectivement).

La meilleure solution

Le double vitrage à épaisseurs égales est le plus prisé comme solution pour un problème acoustique. Néanmoins, il n’est pas toujours le plus performant. En effet, un simple vitrage bien réalisé pourra sans problème être beaucoup plus performant, car le double vitrage est moins efficace contre le bruit du fait de la faible épaisseur de la lame d’air, de l’inexistence d’absorption des sons, ou encore parce que les vitres sont parallèles.

Pour éviter ces problèmes, il faudra adopter soit un vitrage simple épais, soit un vitrage double doté d’épaisseurs inégales et d’une lame d’air épaisse. La première solution est idéale lorsque l’isolation thermique n’est pas prioritaire. Le second cas sera utilisé quand les besoins en rétention de chaleur sont importants.

Les éléments autres que la vitre

L’étanchéité est à la fois très importante tant pour le côté acoustique que le côté thermique. Afin d’obtenir les meilleures performances, il faut vérifier que la fenêtre est labellisée.

Le châssis a d’une importance moindre. Comparé à l’étanchéité, le choix de son matériau est libre.

Enfin, les volets constituent une sorte de vitrage supplémentaire pour la fenêtre. Si la lame d’air entre les volets et le vitrage est importante et que ceux-ci sont bien étanches, les volets peuvent améliorer considérablement l’isolation phonique d’une maison.

Scroll To Top