Home / Les différentes isolations / Assurer l’isolation acoustique des murs

Assurer l’isolation acoustique des murs

Les personnes vivant dans des bâtiments communs ou mitoyens peuvent être sujettes à aux nuisances sonores provenant de leurs voisins, surtout lorsque les murs et autres cloisons ne bénéficient pas d’une isolation acoustique adéquate. Si tous les bâtiments neufs sont désormais soumis à la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA), les rénovations ne comprennent aucune réglementation similaire. Afin d’assurer votre confort après votre emménagement, quelques travaux concernant l’isolation acoustique s’imposent.  

Le mode d’isolation acoustique adapté aux habitations mitoyennes

Divers types de bruits peuvent être à l’origine d’une pollution sonore. Pour le cas des habitations mitoyennes, les plus récurrents sont les bruits aériens. Ces vibrations sonores proviennent des pièces voisines, générées par la télévision, la radio, ou encore les enfants turbulents, et atteignent votre oreille en traversant une cloison mal isolée. La solution de prédilection consiste donc à améliorer l’isolation acoustique de cette cloison, qu’il s’agisse d’un mur, d’un plafond, ou d’un plancher. Pour ce faire, divers matériaux existent, mais les plus prisés sont les isolants fibreux, obtenus à partir de laines, qu’elles soient d’origine végétale, animale, ou minérale.

Devis Isolation Phonique Gratuit

Lors de l’achat, veillez toujours à choisir un isolant phonique certifié. En cas de doutes, vous pourrez toujours avoir recours aux conseils d’un professionnel de l’isolation acoustique. Pour un confort acoustique maximum, veillez à ce que toutes les parois soient isolées, afin d’empêcher la propagation latérale des bruits aériens (un bruit provenant du haut peut se faire entendre directement à travers le plafond, ou indirectement à travers les murs par transmission latérale, et vice versa).

Une isolation acoustique mieux adaptée aux murs

Pour les murs, l’isolant fibreux sera maintenu en place grâce à une ossature métallique. Le tout sera recouvert de plaques de plâtre. Plus la réduction sonore envisagée est grande, plus l’épaisseur de l’isolant sera importante. Contrairement aux idées reçues, le rapport masse/volume d’un matériau a peu d’effets sur ses propriétés d’isolation acoustique, et les matériaux les plus denses ne sont pas forcément les plus efficaces.

L’avantage de cette technique est que les matériaux employés dans l’isolation phonique possèdent pour la plupart des propriétés d’isolation thermique, on parle alors d’isolant thermo-acoustique. De plus, elle facilite l’installation de nouvelles prises électrique.

Concernant le choix des plaques de plâtre, privilégiez celles possédant également des propriétés d’isolation acoustique. Ainsi, la réduction sonore n’en sera que plus grande, et le confort acoustique amélioré. Les plaques constituées de cristaux de gypse sont les plus performantes pour cette catégorie.

Scroll To Top