Home / Les différentes isolations / Lutter efficacement contre les bruits d’impact

Lutter efficacement contre les bruits d’impact

Pour qu’une solution contre la nuisance sonore soit pleinement efficace, il faut que celle-ci soit adaptée au type de bruit. Cet article vous aidera à mieux comprendre le mécanisme de propagation des bruits d’impact, et vous donnera des conseils efficaces pour y pallier.

Le mécanisme des bruits d’impact

La plupart des bruits gênants rencontrés au sein d’un foyer consistent en une vibration sonore qui se propage directement dans l’air, de son origine à votre oreille. Les bruits d’impacts eux, appelés également bruits de choc ou bruits solidiens, surviennent à la suite d’un choc sur une paroi solide (bruits de talons, coup de marteau, chute d’objets, etc.), et se propagent non seulement dans l’air, mais également dans le matériau ayant reçu le choc. Ainsi, un bruit d’impact survenu dans une seule pièce peut être entendu dans toutes les pièces du bâtiment par réaction en chaine, qu’elles soient à proximité ou non. L’intensité des bruits d’impact dépend en grande partie de la nature, ainsi que de la diversité des parois. Les parois homogènes sont plus à même d’engendrer des bruits d’impact importants.

Devis Isolation Phonique Gratuit

Les solutions adaptées aux bruits d’impact

La solution de prédilection consiste ici à arrêter la propagation du bruit dès sa source. Le plancher est généralement la partie de la pièce qui nécessite une attention particulière. Ainsi, les réglementations en matière de nuisances sonores limitent le niveau de bruit d’un plancher à 58 dB, au-delà, vous devez impérativement trouvez des solutions d’isolation sonore.

Néanmoins, les matériaux de construction des planchers permettent difficilement une telle réduction sonore. De plus, plus une paroi est solide, plus les bruits d’impact s’en feront ressentir (un sol en marbre est plus bruyant qu’un plancher en bois). Ainsi, une bonne alternative consiste à atténuer la solidité des parois et des cloisons, grâce à un revêtement qui absorbe sans transmettre les vibrations reçues du choc. Notez cependant que l’insonorisation d’un plancher en bois comporte des difficultés techniques bien plus poussées.

Si ces solutions s’avèrent inefficaces pour diverses raisons, l’installation d’un parement séparant l’origine du bruit de la pièce d’arrivée reste une technique tout aussi efficace, bien que plus onéreuse, car elle doit recouvrir l’intégralité de la pièce et pas seulement le plancher, afin de constituer une véritable carapace.

Comment évaluer l’efficacité d’une isolation contre les bruits d’impact

Pour juger l’efficacité de la solution anti-bruit, il suffit d’effectuer le test avant puis après son installation. L’intensité sonore sans l’isolation sera probablement au-dessus de 58 dB (autrement l’insonorisation est inutile), et celle d’après devra être de 58 dB au maximum. Si tel est le cas, l’isolation phonique est efficace et répond aux réglementations en vigueur. Notez toutefois que ces valeurs réglementaires sont souvent arbitraires, et que le confort en ce qui concerne les bruits ne dépend que des exigences de tout un chacun.

Scroll To Top