Home / Comprendre l'isolation phonique / L’isolation acoustique des fenêtres

L’isolation acoustique des fenêtres

Les fenêtres mal isolées favorisent non seulement la perdition de la chaleur, mais aussi la propagation des bruits à l’intérieur du bâtiment. Il est, de ce fait, préférable de les isoler phoniquement pour atténuer l’effet sonore des bruits aériens. La rénovation des fenêtres apporte une touche décorative sur l’ensemble des façades et augmente la performance thermique d’un habitat. Cependant, trois approches peuvent être utilisées pour réussir une isolation acoustique des fenêtres à savoir, le calfeutrage des fenêtres avec des joints, le double vitrage ou le survitrage ainsi que le doublage plastique en film ou en cadre.

Les types de joints utilisés pour le calfeutrage des fenêtres

Le calfeutrage consiste à isoler les fenêtres avec des joints d’isolation posés sur les montants. C’est un système d’isolation acoustique des fenêtres très facile à réaliser et plus économique en matière de financement. Les joints utilisés existent en trois types à savoir les joints en mousse, les joints métalliques et les joints en silicone. Le premier type de joints qui est en mousse est plus facile à installer, mais doit être remplacé tous les deux ans. Les joints métalliques doivent être installés à l’aide des clous sur les montants des fenêtres. L’installation de ce type de joint requiert l’aide d’une autre personne. En ce qui concerne les joints en silicone, l’installation nécessite tout simplement un pistolet. Ces joints sont plus performants et d’une durabilité à long terme. (voir: fenetre isolation phonique)

Le système du double vitrage pour une isolation phonique performante

Le système du double vitrage ne requiert en aucun cas le changement des fenêtres et est très facile à poser. Avant de procéder à l’installation des vitres, assurez-vous que vos fenêtres sont calfeutrées. Pour le double vitrage, la procédure consiste à retirer la vitre originale et à poser deux vitres neuves. Si vous optez pour le survitrage, il suffit d’ajouter une nouvelle vitre supplémentaire à quelques centimètres de la première vitre. Le double vitrage asymétrique composé de deux feuilles de verre de 10 mm et de 4 mm d’épaisseur et d’une lame d’air de 6 mm est plus performant en matière d’isolation acoustique des fenêtres. L’air isolé entre les deux vitres est, en effet, un amortisseur de bruit. Aussi, vous pouvez opter pour un double vitrage à isolation renforcée ou VIR. Ce système dispose d’un pouvoir absorbant plus performant que ceux d’un double vitrage classique et d’un simple vitrage. Le doublage plastique est aussi une meilleure alternative au double vitrage. Ce système consiste à coller une feuille de plastique très fine sur la vitre à l’aide d’un sèche-cheveu ou à installer des contre-fenêtres en plastique sur les montants. En quelque sorte, tous ces procédés d’isolation peuvent offrir une meilleure isolation acoustique des fenêtres.

Bref, l’isolation acoustique doit être appropriée aux besoins des occupants. La performance de l’isolation des fenêtres affaiblira les nuisances sonores et procurera un confort sonore à l’intérieur de votre maison. Ainsi, elle permet de réduire les charges qui se rattachent au besoin de chauffage et de climatisation tout en apportant une cadre de vie optimale.

Scroll To Top