Home / Comprendre l'isolation phonique / Comment isoler et insonoriser une pièce ?

Comment isoler et insonoriser une pièce ?

Les bruits venant de l’extérieur sont toujours sources de dérangement pour tout le monde. Quelle que soit la provenance des bruits, ils se présentent comme une pollution sonore pouvant affecter l’état psychologique d’une personne. La relation de voisinage est toujours mise à l’épreuve dans ce genre de situation. À cause des bruits, des conflits de voisinage sont souvent inévitables. Devant cet état de choses, insonoriser la pièce constitue une bonne initiative. Actuellement, il existe de moyen technique permettant d’amoindrir les bruits émis vers l’extérieur. Comment isoler une pièce ?

Principe de l’insonorisation d’une pièce

Le son est une vibration passant surtout par l’air, mais également par les solides tels que les murs et les planchers. Si on veut insonoriser une salle, il faut rendre étanche tous ceux qui sont susceptibles de laisser passer le son. Ce qui implique le renforcement de l’isolation acoustique des fenêtres, des murs et des planchers.

Pour une meilleure isolation phonique, les meubles et les installations doivent être dotés d’un système ou d’un produit permettant d’absorber les sons se propageant dans la pièce. En d’autres termes, on peut réduire les bruits émis dans une salle en utilisant des matériaux absorbants, à l’exemple du gypse et du  contre-plaqué.

Matériaux d’isolation phonique de mur

Pour isoler phoniquement une chambre, les quelques matériaux suivants sont efficaces : le gypse 5/8, la laine insonorisant, les barres résilientes, les panneaux acoustiques, les clous, la vis à gypse, le colombage en bois ou en acier, le ruban à joint, le ciment à joint, le scellant acoustique.

Isolation d’une pièce contre les bruits

La première chose à faire, c’est de dégarnir le mur existant afin qu’il soit dénudé. Ensuite, on place la laine minérale insonorisant, d’une épaisseur de un pouce et un quart entre les colombages. Après cela, il est nécessaire de fixer des panneaux acoustiques en orientant les perforations vers les solives. Les qualités acoustiques de ces panneaux reposent sur leur épaisseur ainsi que sur la présence de nombreuses fossettes qui ornent une de leurs faces. Ce matériau est renommé pour absorber efficacement les bruits.

Par ailleurs, on peut commencer à tirer un joint de scellant acoustique aux périmètres des panneaux et de l’assemblage mural. On installe des barres résilientes tout horizontalement et perpendiculairement aux colombages. On visse les feuilles de gypse sur les barres résilientes en évitant de les poser dans le même sens. Enfin, on tire les joints sur chacune des épaisseurs de gypse pour rendre le tout le plus étanche possible.

Scroll To Top